cliquez pour lancer la vidéo

  • Accueil

Créer, reprendre, développer une entreprise

Une méthodologie et un savoir faire

Avec près d'un millier d’emplois, le bassin économique de Terrasson-Lavilledieu est le premier centre industriel du département de la Dordogne.

Doté d'un Observatoire Économique et du premier Espace Economie Emploi dès 1992, c'est une terre d'accueil pour les créateurs et développeurs d'entreprises.
carrefour économique du terrassonnais Pour Pierre DELMON, la création et le pilotage au quotidien d’un outil de développement économique a été l’acte fondateur du renouveau et du développement de Terrasson.
Imaginé et mis en place au tout début de son premier mandat, l’Observatoire Economique est rapidement devenu le fer de lance d’une action qui vise à créer de l’économie, des emplois, donc de la richesse, des recettes nouvelles pour la collectivité.
Sa structure et son organisation n’ont pas vocation à être connus du public mais elles sont essentiels dans les résultats obtenus.
Au sein de la Mairie, installé au plus près du bureau du Maire, l’Observatoire Economique pilote tous les dossiers économiques et comme le dit Pierre DELMON, « en la matière, il n’y a pas de petits ou de gros dossiers, le développement économique est porté par tous les entrepreneurs que nous accompagnons, auxquels nous réservons le même accueil ».
Cet accueil, ce soutien est tout d’abord construit autour d’un principe : disponibilité et réactivité, mobilisation de tous les moyens utiles à la réalisation d’un projet et rapidité dans la prise de décision.
Ce sont ensuite toute une méthodologie, une expertise dans l’analyse des projets, dans l’ingénierie financière, dans l’accompagnement technique pour aboutir à un objectif : orienter et accompagner l'entrepreneur dans la réalisation de son projet.

carrefour économique du terrassonnais
L’accessibilité par l’autoroute, la proximité de l’aéroport, la qualité des infrastructures d’accueil des entreprises, des zones d’activités et des zones commerciales sont autant d'atouts dont disposent Terrasson-Lavilledieu.
La position de Pierre DELMON l’Industriel, au service de sa Ville, longtemps Conseiller à la Banque de France, qui porte tous les dossiers avec un niveau de reconnaissance de ses pairs entrepreneurs qui a souvent fait la différence dans la concurrence avec d’autres territoires.
C’est de cette façon que le développement économique de Terrasson a été construit avec les résultats que l’on connaît.

Des résultats concrets et mesurables

Depuis sa création, l’Observatoire Economique a contribué à maintenir ou à créer plus 150 entreprises de toutes tailles et plus de mille emplois, sur la seule Ville de Terrasson grâce à des dizaines de millions d’investissement privés qu’il a su accompagner.
Pour s’en convaincre, il suffit de se rappeler l’État de l’économie de la Ville et de son commerce avant les années 90.
Les Terrassonnais peuvent en témoigner auprès de nos nouveaux administrés, comme ils peuvent leur dire :

    carrefour économique du terrassonnais
  • Qu’il n’y avait que prairies à l’endroit même où sont aujourd’hui implantées pleines des entreprises et des commerces dans les zones du Moulin Rouge, du Coutal et des Fauries.
  • Que quasiment un commerce sur trois était fermé en centre ville quand aujourd’hui le taux de vacance est très largement inférieur à la moyenne des villes de notre strate.
  • Que la SEITA avait laissé une friche industrielle là où aujourd’hui le Carrefour Economique Terrassonnais et la pépinière des Métiers ont permis l’éclosion de plus de 60 entreprises représentant près de 400 emplois, dont une grande partie, une fois arrivée à maturité, s’est installée dans de nombreuses communes de notre Territoire.

Tout cela sans compter les nouveaux arrivants qui, trouvant du travail à Terrasson, se sont installés dans notre Ville mais aussi pour les deux tiers d’entre eux s'est installée, dans les communes voisines.
Pour confirmer toutes ces données, il existe deux chiffres, véritables indicateurs de résultat du travail réalisé, que nul ne peut contester.
En 1990, les recettes liées à l’économie de la Ville de Terrasson s’élevaient à l’équivalent de 500 000 euros. En 2010, année de la réforme de la taxe professionnelle, elles s’élevaient à près de 4 millions d’euros, sans augmentation du taux d’imposition de la taxe professionnelle.

l'œuf de Colomb
« c’est ce résultat qui a porté le renouveau et le développement de Terrasson, c’est le fruit du travail de notre Observatoire Economique, outil indispensable. Mais, si je regarde le chemin parcouru, je mesure aussi, et c’est ce qui m’intéresse, le travail qu’il reste à faire. Et il reste tant à faire... »

Pierre Delmon