Créer, reprendre, développer une entreprise

Une méthodologie et un savoir-faire

eco 02 Avec près d'un millier d’emplois, le bassin économique de Terrasson-Lavilledieu est le premier centre industriel du département de la Dordogne.

Lire la suite…

Accompagner, former, rassembler

Un concept pour l'emploi

travail pour l'emploi

Le concept d’Espace Economie Emploi est né à Terrasson-Lavilledieu, en 1992. Il s’agit de mettre en relation les demandeurs d’emploi, les entreprises et les organismes de formation dans un même lieu. Un objectif : favoriser la rencontre des entrepreneurs et demandeurs d’emploi.

Article sur l'Espace Économie Emploi

Accueillir, faciliter, promouvoir

Au service des jeunes pousses

pépinière des métiers de Terrasson Lavilledieu

Cette pépinière permet de soutenir et pérenniser des jeunes entreprises, de valoriser des savoir-faire et d’accompagner des projets innovants et structurants, respectueux de l’environnement.

Article sur la pépinière des métiers

L’engagement
de notre municipalité

L’économie et l’emploi sont les deux piliers de notre action. L’entreprise est au cœur de nos projets. C’est l’entreprise qui créée l’emploi et la richesse de notre territoire. C’est là notre conviction que c’est la seule façon d’assurer l’avenir de notre ville et de ses administrés. Nous sommes à l’origine du premier Espace Economie Emploi et d’un Observatoire Économique dans lesquels se retrouvent les entreprises, les formateurs et les organismes institutionnels. Accueillir et accompagner un créateur ou développeur d’entreprise c’est tisser ensemble des liens afin de partager un projet commun.
Pierre Delmon le capitaine à la barre du navire amiral

Pierre Delmon
Maire de Terrasson-Lavilledieu

La passion d'entreprendre

Héritier d'une longue tradition industrielle, le pays terrassonnais est une terre de création et de développement économique. Les verreries d'antan ont disparu et ont été remplacées par un tissu d'entreprises particulièrement dynamique dans les secteurs de l'industrie, de l'agroalimentaire, de la logistique ou encore des services.


  • Accueil

Ann-Caroll Verdier : le cœur en bandoulière

Du siège de l’association Cap’Services de l’avenue Jean Jaurès à Terrasson, Anne-Caroll Verdier veille sur une équipe de 25 intervenants dans les domaines les plus variés de l’aide à la personne. Cette terrassonnaise a voulu répondre à la demande qui se développe sur l’ensemble du bassin de vie qui va du Lardin à Saint Pantaléon de Larche où se trouve une antenne spécifique depuis juin dernier. Elle s’est lancée lorsque a été appliquée la loi de Cohésion sociale dite « Loi Borloo ».
« Je suis native de Terrasson et, dit-elle, j’avais constaté qu’il n’existait aucune structure associative dans le domaine de l’aide à la personne. Nous offrons un service à la carte, pour quelques heures par semaine, avec la garantie d'un personnel professionnel, formé et qualifié. Le ménage, le repassage, l'aide à domicile, l’assistance à l’informatique et internet, l'accompagnement dans les déplacements, la livraison de courses, l’aide aux espaces verts, la garde d’enfants de plus de 3 ans (aides de la CAF), et le petit bricolage.. »

La notion de bien être

CAPSERVICES 02 ee114Trés impliquée dans la vie locale, Ann-Caroll Verdier s’épanouit pleinement dans ces activités qui demandent de l’organisation, des savoir-faire et, surtout, la passion pour accompagner les familles dans leur vie quotidienne. « Il faut beaucoup d’écoute et de confidentialité car nous entrons le plus souvent dans la vie intime des familles »  explique la pétillante et jeune femme qui poursuit : «  nous intervenons dans les domaines les plus variés tels que le ménage et le repassage, les gardes d’enfants, le jardinage et le bricolage, mais aussi l’accompagnement dans des actes de la vie courante et même la pratique de l’informatique... »
L’association établit avec chacune et chacun de ses interlocuteurs un véritable service à la carte, du sur-mesure. Pour Ann-Caroll Verdier : « Nous travaillons en fait sur la notion de bien être ; il s’agit d’identifier, prévenir et améliorer les situations de dépendance de tous ; naturellement, nous intervenons auprès des séniors ou d’handicapés grâce à un accompagnement spécifique.Traiter ou retarder la dépendance en redonnant un rôle social et familial à la personne âgée ou handicapée, l’aider à retrouver une estime de soi, des valeurs et améliorer le lien intergénérationnel. »

Être à l’écoute

L’association bénéficie des qualifications et certifications permettant d’insérer notre parcours dans les dispositifs d’aides financières. De même, elle complète l’offre existante, notamment celle du Centre intercommunal d’action sociale qui, plus particulièrement, n’effectue pas les taches ménagères.Ce sont pas moins de 150 personnes qui, sur le terrassonnais, bénéficient d’une offre qui vise à assurer une vie quotidienne harmonieuse.
Ann-Caroll Verdier : «  nous appliquons des principes d’interventions très strictes : travailler en respectant un cahier des charges précis, fournir des prestations de qualité, respecter la personne, être à l’écoute du besoin de la personne et y répondre grâce à un service et un suivi personnalisés avec un accompagnement à la vie sociale, appliquer des procédures en assurant leur traçabilité. Ma réflexion autour de nouvelles pratiques susceptibles de faire évoluer le secteur de l’aide à domicile a toujours été une préoccupation au sein de l’association. »

Si le public des séniors est en développement, il n’en demeure pas moins que des actifs utilisent les services de l’association dans les domaines de la garde d’enfants. «  Nous constatons aussi, indique la directrice de l’association, une demande dans les démarches administratives mais nous veillons à ne pas intervenir dans les éventuelles décisions. »
Le regard ainsi porté par Ann-Caroll Verdier sur les activités de l’association est animé d’une véritable passion pour sa ville et celles et ceux qu’elle côtoie presque au quotidien : « ce n’est pas un métier, c’est une vocation ; et puis, il y a ma ville où je vis en grande partie, que j’ai vu renaître et se développer. Beaucoup de nos interlocuteurs sont des familles que je connais mais, aussi, il y a les nouveaux arrivants avec lesquels nous partageons des émotions. C’est cet ensemble de petites choses qui alimente mon énergie. »

CAPSERVICES 03 8386dCap’ Services à Domicile

Nous vous accueillons du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h
20 avenue Jean Jaurès
24120 Terrasson-Lavilledieu
Tél. 05 53 50 21 72

Site internet : http://www.capservicesadomicile.com

Le selfie du moment

Coiffer, c’est donner du bonheur


20181030 093202

Natif de Terrasson-Lavilledieu, Olivier Dorat vient d’ouvrir un salon de coiffure, Le Phoenix, sur le feutré quai du 14 juillet. Plus précisément à la Résidence Caroline. Cette ouverture est animée par l’amour porté à sa ville natale. En effet, après des études réussies et son BEP en poche, il a privilégié un premier salon et un institut de beauté à Objat, puis un second salon à Brive. C’est avec son compagnon, Frédéric Marty, qu’il anime et gère désormais ses trois adresses.
Olivier Dorat : «  A partir de la coiffure, je veux donner du bonheur et contribuer à rendre plus attractive ma ville. Le coiffeur est perçu souvent comme le sont les notaires ou les médecins : de la famille . Nous sommes des créateurs de volupté dans notre métier mais aussi de lien social dans les échanges à partir desquels nous pouvons répondre au plus prés des attentes de nos clients. C’est ainsi que j’ai voulu un décor neutre avec une luminosité adoucie afin que chacune et chacun se sente davantage en confiance, en sympathie. »

Mode d’emploi : Salon de Coiffure Phoenix - Quai 14 Juillet 24120 Terrasson-Lavilledieu - 05 53 50 68 61 -Ouvert du mardi au vendredi : de 9h à 19h ; Samedi : de 9h à 17h.